Rechercher dans :


Quatrième victoire en autant de sorties pour les Carabins

Wolfville, le 24 septembre 2016 – L’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal a offert une autre performance étincelante en allant vaincre les Axemen 63 à 1 à l’Université Acadia en Nouvelle-Écosse samedi après-midi devant 1532 spectateurs. L’UdeM conserve ainsi sa fiche parfaite de quatre victoires en quatre sorties depuis le début du calendrier régulier.

Les protégés de l’entraîneur-chef Danny Maciocia ont déjà marqué 207 points en 2016, dont 183 au cours des trois plus récents matchs. Ils n’ont alloué que 25 points à leurs adversaires, et seulement quatre lors de leurs trois derniers affrontements.

« Nous sommes venus ici pour aller chercher une victoire et avoir la chance de faire jouer nos 48 joueurs, a mentionné Maciocia. C'est un autre pas vers notre objectif, soit d’arriver à notre semaine de pause avec une fiche de cinq victoires et aucun revers. Ce fut un bon voyage, ce n’est jamais facile de gérer de tels déplacements. Les joueurs sont restés concentrés sur le travail à faire. »

Le porteur de ballon Julien Choquette-Daigneault a parti le bal après quelques minutes de jeu en s’échappant jusque dans la zone des buts sur une distance de 72 verges.

« J'ai vu une belle brèche, et tout le crédit revient à mes "gros" chums, a dit Choquette-Daigneault. Les gars de la ligne offensive ont fait de l'excellent boulot comme à chaque match. Je n'ai rien fait d'extraordinaire. »

Louis-Mathieu Normandin, sur un jeu aérien de 42 verges et le quart-arrière Samuel Caron, grâce à une faufilade d’une verge, ont inscrit les autres majeurs en première demie. Le botteur Félix Ménard-Brière a complété le pointage de 32-0 avant de retraiter au vestiaire avec un simple et quatre placements.

Les Montréalais ont poursuivi leur domination en deuxième demie, Will Altema, Khalil Kerr et Asnnel Robo ont tous franchi la zone des buts sur des courses respectives de 21, quatre et trois verges.

Le jeu au sol sonne la charge avec 357 verges

Plusieurs porteurs de ballon des Carabins se sont partagé le travail, en route vers 357 verges de gains sur le total 632 réalisé par l’UdeM qui a du même coup limité l’attaque des Axemen à seulement 96 verges.

Choquette-Daigneault a été le plus productif avec 93 verges en sept portées. « Les entraîneurs ont voulu essayer tous les porteurs de ballon et tester notre profondeur sur le terrain, a-t-il ajouté. On a du succès à chaque fois qu'on le fait, alors on a avantage à continuer d’agir ainsi. »

Avant de céder sa place vers la fin du troisième engagement, Samuel Caron a de nouveau bien fait en complétant 18 de ses 23 passes pour 226 verges et une passe de touché. Il a été intercepté à deux reprises. Son vis-à-vis Nick Bynkoski a amassé 75 verges en touchant la cible à 10 reprises sur 24 tentatives.

Il s’agit du plus grand écart de points pour les Carabins depuis leur retour en 2002, l’ancienne marque de 61 avait été établi il y a deux semaines dans un gain de 61-0 sur Bishop’s.

Les Carabins seront de nouveau sur la route le week-end prochain alors qu’ils se rendront à Sherbrooke pour y affronter le Vert & Or, samedi à 14h.

Retour aux nouvelles

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0