Rechercher dans :


Une victoire explosive

Montréal, le 4 mars - Samedi soir au CEPSUM se tenait la première manche de la finale québécoise de volleyball féminin et les Carabins de l’Université de Montréal l’ont emporté en quatre manches face au Rouge et Or de Laval (25-14 16-25, 26-24 et 25-20). Dans une rencontre chaudement disputée, les Bleus ont eu l’avantage grâce à leur profondeur et leur expérience, arrivant à enchaîner les séquences de points importants lors de la deuxième moitié de la rencontre.

« Ça a été un match difficile pour nous, Laval est très bien sorti, surtout au niveau du premier contact, a mentionné l’entraîneur-chef Olivier Trudel après la victoire. On a sorti notre caractère aujourd’hui pour aller chercher cette première rencontre. Ce soir, c’était la profondeur du banc qui a été l’élément déterminant. »

Après une première manche dominée par les Montréalaises grâce à leur exécution pratiquement parfaite, les Lavalloises sont revenues en force lors de du deuxième set, profitant des soudaines largesses de leurs opposantes. La troisième période de jeu aura été le point tournant du match: après avoir sauvé une balle de manche, les Carabins ont suivi avec les frappes décisives pour récolter un gain majeur. La quatrième manche, tout aussi serrée, s’est finalement dirigée du côté des Bleus grâce à une conclusion à l’emporte pièce.

Trudel en a d’ailleurs profité pour lancer des fleurs à deux de ses joueuses. « Katia (Forcier, Audiologie) a sauvé énormément de balles aujourd’hui. Elle a beaucoup couru et a joué un excellent match, et j’ai rarement vu Alexane (Joly, Relations industrielles) aussi concentrée que ça. Elle avait le feu dans les yeux et voulait connaître une bonne soirée, et c’est exactement ce qu’elle a fait. »

Statistiquement, notons également les performances de Marie-Alex Bélanger (Communication appliquée) qui a accumulé 11 attaques marquantes ainsi qu’Adryanna Dorismond-Rodrigue (Pharmacie) qui a affiché un taux d’efficacité de ,562 en attaque, en plus d’accumuler deux contres et demi.

Les Carabins peuvent donc obtenir leur laissez-passer pour le championnat canadien dès vendredi prochain en l’emportant en sol ennemi. Si jamais le Rouge et Or l’emportait, un match décisif se tiendrait le lendemain au CEPSUM, et ce en début de soirée.

Retour aux nouvelles

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0