Rechercher dans :


Si près de la victoire

Le 4 mars - Samedi soir du côté de la Capitale Nationale, l’équipe masculine de volleyball des Carabins de l’Université de Montréal a échappé la victoire de près face au Rouge et Or de Laval, s’inclinant en cinq manches (25-23, 20-25, 21-25, 25-23 et 13-15). Les Bleus avaient l’avance lors de la manche ultime mais ont finalement dû s’incliner, pressés par l’adversité déployée par les Lavallois.

« On a bien joué malgré la défaite, ça se joue sur des petits détails ici et là, a mentionné Georges Laplante, entraîneur-chef des Bleus. Il ne nous manque pas grand chose pour remporter la victoire contre eux, on se doit d’être décisif plus souvent. On doit prendre en mains nos responsabilités, surtout en fin de rencontre. »

Les Bleus ont fait preuve de caractère pour forcer la tenue d’un set ultime, eux qui ont résisté aux attaques dangereuses de leurs adversaires lors de la quatrième période de jeu. Lors de la cinquième manche, deux réceptions ratées du côté du camp montréalais ont changé la donne, offrant énormément de momentum au Rouge et Or.

Dans la défaite, Alyson Francillon (Certificat en communication appliquée) a connu une superbe rencontre, réussissant 23 attaques marquantes, tandis que Louis-Karl Pedneault (Maîtrise en kinésiologie) a accumulé quatre contres (sept en duo).

« Il y a de légères corrections à faire, mais l’équipe est prête à jouer vendredi prochain, a renchéri Laplante. On va devoir s’assurer de mettre de la pression sur eux à chaque échange. »

Les Bleus feront donc face à l’élimination vendredi prochain en leur domicile. La deuxième rencontre de cette série deux de trois se tiendra en soirée au CEPSUM. Advenant une victoire montréalaise, une rencontre ultime se tiendra le lendemain soir du côté de Québec.

Retour aux nouvelles

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0