Football

Victoire non sans difficulté

Il aura fallu être patient, mais les Carabins ont finalement trouvé le moyen de soutirer une victoire de 19-8 au Vert & Or de l’Université de Sherbrooke, vendredi soir, au CEPSUM.

Alors qu’il restait moins de 10 minutes à écouler au match, Raphaël Major-Dagenais (Sécurité intérieure) a capté une passe de 43 verges de Dimitri Morand (Sciences de la communication), ce qui a permis au botteur Louis-Philippe Simoneau (Santé et sécurité au travail) de donner les devants aux Carabins pour la première fois de la deuxième demie.

La défensive n’a par la suite laissé aucune chance au Vert & Or qui n’a pas été en mesure de rattraper les favoris de la foule. Le demi-défensif Marc-Antoine Dequoy (Études du jeu vidéo) en a même profité pour réaliser une interception qu’il a ramenée pour un majeur.

Ça été un match plutôt difficile, a avoué le coordonnateur à l’attaque Gabriel Cousineau. On a fait des erreurs, mais tranquillement on prend notre rythme. Ce qui est encourageant, c’est que ce sont des choses que l’on peut corriger.

Première demie difficile

Au moment de retraiter au vestiaire pour la mi-temps, les visiteurs détenaient une avance de 6-3.

Deux placements du Vert & Or et un pour les Carabins ont été les seuls points que les marqueurs ont eu à ajouter au tableau indicateur lors des 30 premières minutes.

On en a fait assez pour gagner, a lancé l’entraîneur-chef Danny Maciocia. C’est une véritable victoire de caractère et tu n’en as jamais assez dans une équipe du caractère.

Pourtant, lors de la première séquence offensive du match, les Bleus ont très bien fait, mais n’ont pas été en mesure de convertir un troisième essai à la ligne de cinq de Sherbrooke.

Un total de 19 des 27 points ont été inscrits par les botteurs qui se sont démarqués d’un côté comme de l’autre. Simoneau a notamment réussi une tentative de 46 verges pour marquer les premiers points de la soirée.

La défensive fait encore le travail

Pour une deuxième semaine de suite, la défensive a été solide. En plus des deux interceptions de Dequoy, Redha Kramdi a enregistré 4,5 plaqués pour des pertes.

J’ai confiance en notre offensive, a admis sans hésiter Dequoy. Il y a beaucoup de jeunes joueurs qui vont s’améliorer chaque semaine. Défensivement, on continue à faire ce qu’on fait depuis l’an passé. On connait nos forces et on sait ce qu’on peut livrer.

Ethan Makonzo (Certificat d’études individualisées) a lui aussi fait mal aux hommes de Mathieu Lecompte en réussissant le deuxième larcin des siens.

Moment émouvant

Quelques minutes avant le botté d’envoi, les joueurs qui disputent leur dernière saison ont été présentés à la foule. Sans aucune surprise, c’est le botteur Louis-Philippe Simoneau qui a été applaudi le plus chaleureusement.

Celui qui a récemment appris qu’il avait remporté sa bataille contre le cancer a pris le temps de saluer la foule visiblement ému.