Football

Défaite dramatique en finale de la Coupe Dunsmore

Les duels entre les Carabins et le Rouge et Or nous font toujours vivre de grandes émotions et celui d’aujourd’hui n’aura pas été différent. C’est sur le tout dernier jeu du match que le Rouge et Or a inscrit le point de la victoire pour remporter la Coupe Dunsmore par la marque de 25-24, samedi.

Alors qu’il restait moins de deux minutes à écouler au cadran, l’attaque des Carabins a repris le ballon en retard par trois points. C’est à ce moment que Jonathan Sénécal et son unité ont entamé une séquence offensive qui restera gravée dans nos mémoires très longtemps.

Malgré les cris de la foule et la pression, Philippe Boyer a conclu cette séquence avec un botté de placement réussi sur une distance de 39 verges.

L’attaque du Rouge et Or a par la suite été en mesure d’avancer de quelques verges avant de tenter un placement pour la victoire qui a été raté. Le retourneur Carl Chabot a toutefois été frappé quelques centimètres avant de quitter la zone des buts ce qui a procuré la victoire au Rouge et Or.

Sénécal a tout cassé

Malgré le revers, Sénécal a connu un fort match. Le pivot de l’attaque des Bleus a complété 27 de ses 51 tentatives de passe pour des gains de 374 verges et un touché. Il a également ajouté 59 verges au sol.

Sa cible favorite a été l’excellent Hassane Dosso qui a capté six passes pour 79 verges et un majeur.

Dosso, Brandon Gourgon, Justin Langlais et Carl Chabot ont tous capté au moins quatre passes pendant le match.

En défensive, Pierre-Gabriel Germain a été phénoménal en réussissant six plaqués, dont deux sacs du quart.

Édouard Doyon et Kaylyn St-Cyr ont pour leur part chacun réussi une interception.

Dose d’énergie

Sur le tout dernier jeu du troisième quart, Julien Le Guéhennec a joué les héros en ramenant un botté de dégagement que Philippe Lemieux-Cardinal a bloqué jusque dans la zone des buts pour le majeur pour porter le pointage à 21-17.