Soccer féminin

Deux nulles en ouverture

Montréal, le 21 janvier 2009 – La saison intérieure de soccer universitaire s'est amorcée le week-end dernier.  Les équipes féminine et masculine des Carabins de l'Université de Montréal ont fait match nul face aux équipes de l'Université McGill.  Dans un cas, il s'agit d'une nulle satisfaisante alors que dans l'autre, d'une nulle décevante.

D'abord du côté masculin, les Carabins ont créé l'égalité en fin de rencontre alors que le nouveau venu Bruno Giuliani a marqué son premier but dans l'uniforme suite à une mêlée devant le filet des Redmen.  Le pointage final de 2-2 donne donc un point à chacune des deux formations.

« Ce fut un bon match dans les circonstances, » affirme l'entraîneur-chef de l'équipe, Pat Raimondo, en faisant référence au fait que plusieurs réguliers de l'équipe étaient absents pour différentes raisons.

Woodler Blaise (Polytechnique, génie civil) était le gardien de but, lui qui joue normalement comme milieu de terrain ou attaquant.  « Il a bien fait pour quelqu'un qui n'avait jamais été gardien, souligne Raimondo.  Il a entre autres boxé un centre hors de la surface de réparation en fin de rencontre.  S'il n'y était pas arrivé, McGill aurait eu une occasion en or de l'emporter ».

Raimondo espère pouvoir compter sur le retour du gardien Lorenzo Borella (Polytechnique, génie mécanique) la fin de semaine prochaine.  Borella avait également raté l'ensemble de la saison d'automne en raison d'une blessure. Le gardien régulier des Bleus, Gerardo Argento, se remet quant à lui d'une intervention chirurgicale au dos.

Outre Giuliani, le milieu de terrain camerounais Bala Sow faisait aussi ses débuts avec les Bleus.  Il a joué les 60 premières minutes de la rencontre et son entraîneur s'est dit satisfait de son jeu.  « L'expérience a été positive, dit Raimondo.  Il a démontré de belles choses et a joué avec beaucoup d'intensité.  Il a une belle éthique de travail ».

Une déception chez les femmes

Si Raimondo était satisfait du match nul de son équipe, on ne peut en dire autant chez les femmes.  L'entraîneur-chef, Kevin McConnell, se disait déçu de la performance de sa troupe.  « Les deux équipes ont joué un mauvais match, affirme-t-il.  Ce n'était pas très joli à regarder ».

Les Carabins menaient la rencontre jusqu'à ce qu'une joueuse de Montréal dévie le ballon dans son propre filet avec environ quatre minutes à jouer.  Le match s'est donc terminé 1-1.

« C'était un premier match depuis novembre, donc j'imagine que les filles étaient un peu rouillées, analyse McConnell.  La bonne nouvelle, c'est que les choses ne peuvent que s'améliorer ».

Catherine Delmas-Frenette (Médecine) est celle qui a le mieux joué chez les Carabins.  Elle a récolté une passe sur le but de Véronique Laverdière (Éducation physique et santé) et a généré plusieurs autres chances de marquer.  La milieu de terrain a également été efficace défensivement.

Les Carabins seront à nouveau à St-Eustache ce samedi alors qu'ils seront les visiteurs face aux Citadins de l'UQÀM.  La rencontre féminine débutera à 17h, la masculine à 19h.