Hockey féminin

Douce revanche pour les Carabins

Montréal, le 28 janvier 2011 – L'équipe de hockey féminin des Carabins de l'Université de Montréal a renversé les Gee-Gees d'Ottawa par la marque de 5 à 2 vendredi soir au CEPSUM. Les Bleus ont totalement pris le contrôle du match pour faire oublier leur défaite subie à Ottawa il y a deux semaines.

« Nous connaissions leur style de jeu, dit l'entraîneure-chef Isabelle Leclaire. L'équipe a appliqué le plan de match et nous avons réussi à les contrer. » Sa troupe a littéralement dominé le premier engagement au chapitre des tirs au buts avec 15 contre trois. Mais ce n'est qu'en fin de première période que Caroline Martin-Guay (criminologie) est sauté sur une rondelle libre devant le filet pour donner les devants aux Bleus.

Au début de la deuxième période, les Carabins ont doublé leur avance sur une formidable pièce de jeu. L'athlète de la dernière semaine au Québec, Josianne Legault (déficience intellectuelle), a repéré Casandra Dupuis (sécurité et études policières) à l'opposé de la patinoire et lui a servi une passe qui a pris au dépourvu la défensive des Gee-Gees. Dupuis a débordé la défenseure adverse avant de foncer au filet et a servi une superbe feinte à la gardienne Tia Marley pour la déjouer.

Cependant, la réplique ne s'est pas fait attendre. En avantage numérique, Fannie Desforges a fait dévier une rondelle devant le but de Rachel Ouellette (études cinématographiques) pour réduire l'écart à un but. Les Bleus ont toutefois repris le momentum en fin de période. En avantage numérique, Chantal Lampron (arts et sciences) a livré une passe pour Janique Duval (adaptation scolaire) qui fonçait vers le filet. Elle n'a eu qu'à lancer dans une cage ouverte.

L'intensité monte d'un cran en troisième
Au retour de la pause, la capitaine Stéphanie Daneau (sciences infirmières) a servi une passe d'anthologie pour Jessica Gagné (toxicomanies : prévention et réadaptation). Cette dernière a filé seule jusqu'à la gardienne Marley et a marqué son premier but de la saison.

Desforges a marqué son deuxième pour les Gee-Gees à mi-chemin en troisième. Les Carabins ont cependant fermé les livres avec un peu plus de trois minutes à faire. Martin-Guay a profité d'une mêlée dans la zone d'Ottawa pour enfiler son neuvième de la présente campagne.

L'offensive explose
En l'absence de la joueuse étoile Kim Deschênes (arts et sciences), qui participe aux Universiades à Erzurum, en Turquie, tous les trios offensifs ont contribué au succès de l'équipe. Notamment, Lampron a inscrit trois passes sur la feuille de pointage. Cette attaquante qui s'est jointe à l'équipe au retour des Fêtes est une belle surprise pour les Carabins. « C'était une joueuse dominante au niveau collégial, explique Leclaire. Nous savions qu'elle serait bonne, mais pas aussi rapidement. »

Depuis leur défaite par blanchissage subie aux mains des Gee-Gees le 15 janvier dernier, les Carabins ont maintenant une moyenne de cinq buts marqués par partie. « Nous avons réussi à maintenir le même niveau d'intensité que nous avions la semaine dernière », affirme l'entraîneure-chef.

La formation de l'UdeM profitera d'une semaine de congé avant de reprendre l'action à l'Université Carleton face aux Ravens. Cette rencontre est prévue dimanche le 13 février à 14h.