Hockey féminin

Kim Deschênes nommée recrue de l’année au Québec

Montréal, le 23 février 2010 – La hockeyeuse des Carabins de l'Université de Montréal, Kim Deschênes, est la recrue de l'année sur la scène du hockey féminin universitaire québécois. Cet honneur a été dévoilé ce matin alors que la Fédération québécoise du sport étudiant (FQSE) a annoncé ses récipiendaires et étoiles pour la saison 2009-2010.

Deschênes, âgée de seulement 18 ans et originaire de Saint-Quentin au Nouveau-Brunswick, a terminé au troisième rang des marqueurs du circuit québécois avec une récolte de 14 buts et 14 passes pour 28 points en 20 matchs, soit seulement cinq points de moins que la meneuse, Vanessa Davidson des Martlets de McGill.

L'étudiante au BAC120, un programme de transition pour les étudiants scolarisés hors-Québec, a grandement contribué au succès des Carabins qui en étaient à la première saison d'existence de leur histoire. Les Bleus ont obtenu une fiche de 13 victoires, six défaites et un revers en prolongation pour terminer au deuxième échelon de la conférence.

« Kim a toutes les habiletés pour connaître une grande carrière universitaire, mais nous avons quand même été surpris qu'elle soit aussi dominante dès le début et qu'elle soit demeurée constante tout au long de la saison », mentionne l'entraîneure-chef des Carabins, Isabelle Leclaire, à propos de celle qui a inscrit le premier but de l'histoire du hockey féminin à l'UdeM le 16 octobre dernier.

« Sa fiche démontre clairement l'impact qu'elle a eu sur nos résultats et elle est de plus une exemple pour ses coéquipières par son attitude et son éthique de travail, ajoute Leclaire. C'est définitivement le type d'athlète qu'on veut avoir au sein de son alignement. »

Suc et Leclerc-Auger également parmi les étoiles
Deschênes se retrouve également sur la première équipe d'étoiles provinciales où elle est accompagnée de sa coéquipière Marie-Hélène Suc (Sciences infirmières). La défenseure native de Québec a accumulé sept points, dont trois buts, en 18 rencontres.

« C'est assez exceptionnel de voir deux de nos joueuses sur la première équipe d'étoiles alors que notre équipe n'existait même pas la saison dernière », analyse Leclaire.

« Marie-Hélène a été une leader partout où elle a joué et a été le pilier de notre défensive. C'est une joueuse qui peut faire la différence et qui excelle dans toutes les phases du jeu. Nous sommes très heureux de voir son travail récompensé de la sorte. »

L'attaquante Marie-Andrée Leclerc-Auger (Éducation physique et santé) s'est quant à elle taillée une place sur la deuxième équipe d'étoiles. L'athlète de 21 ans née à Sherbrooke a terminé la saison au cinquième rang des marqueurs du circuit québécois grâce à une récolte de 12 buts et 12 passes en 18 parties.

C'est une deuxième nomination consécutive pour Leclerc-Auger qui portait les couleurs de l'Université McGill en 2008-2009, année où elle s'était également méritée le titre de recrue de l'année au Canada.

« Que ce soit à l'entraînement ou pendant un match, Marie-Andrée fonctionne toujours la pédale au plancher et amène beaucoup d'intensité dans notre jeu, dit Leclaire. Malgré une blessure qui l'a incommodé un certain temps, elle a amassé beaucoup de points, surtout en deuxième moitié alors que l'enjeu était important pour notre position au classement. »

Les Carabins joueront le premier match éliminatoire de leur histoire, ce mercredi 24 février à 19h au CEPSUM, dans le cadre du début de la demi-finale provinciale deux de trois les opposant aux Gee-Gees de l'Université d'Ottawa.