Volleyball féminin

Les Carabins échappent leur dernier match

Montréal, le 2 février 2009 – L'équipe de volleyball féminin des Carabins de l'Université de Montréal terminait sa saison régulière le week-end dernier.  La troupe d'Olivier Trudel a échoué dans sa quête de réussir sa première saison parfaite de l'histoire.  Les Carabins ont d'abord vaincu les Martlets 3-1 (19-25, 25-18, 25-21, 25-15) vendredi soir à McGill, avant de s'incliner 3-2 (20-25, 17-25, 25-18, 25-20, 8-15) samedi à l'Université Laval.

« Personne n'accordait vraiment d'importance à la saison parfaite, soutient l'entraîneur-chef de l'équipe, Olivier Trudel.  Évidemment, les filles ont mal digéré la défaite parce qu'elles n'aiment pas perdre, mais la possibilité de saison parfaite n'augmente pas la déception ».

« Cela faisait quelques semaines que nos rencontres n'avaient plus d'enjeu au classement, rappelle Trudel en faisant référence au fait que l'équipe était déjà assurée du titre de la saison régulière, d'une place en finale provinciale et au championnat canadien depuis le 12 janvier.  Peut-être que l'intensité était moins présente ».

« Cette défaite nous rappelle que nous ne sommes pas invincibles, poursuit-il.  J'ai hâte de voir comment les filles vont réagir ».

Malgré le revers, Trudel a tout de même apprécié l'attitude de certaines de ses volleyeuses.  « J'ai beaucoup aimé le calme de Gabrielle Vandal (Toxicomanie : prévention et réadaptation), souligne-t-il.  Elle a joué avec beaucoup de régularité tout au long du match ».  Trudel dit également avoir apprécié l'énergie déployée par les centres Nadine Alphonse (Éducation physique et santé) et Eva Grenier-Lespérance (Psychoéducation).

Quant au match de vendredi face à McGill, les Carabins n'ont pas connu un très bon début de rencontre, mais ont réussi à se replacer rapidement pour l'emporter.  « Nous avons travaillé sur de nouvelles stratégies et cela a pris un certain temps avant de bien les exécuter », explique Trudel.

Deux semaines de préparation avant la finale

Les Carabins devront attendre deux semaines avant de pouvoir démontrer que la défaite face à Laval n'était qu'un petit accident de parcours.  Ils profitent d'un laisser-passez et attendent le vainqueur de la demi-finale mettant aux prises le Rouge et Or et les Martlets. 

Trudel s'attend à une très chaude lutte entre les deux équipes et ne préfère pas une équipe à une autre.  « Ce sont deux équipes que nous connaissons bien, dit-il.  Nous avons le championnat provincial dans notre mire et nous ne voulons pas le laisser passer entre nos mains.  Peu importe qui nous affronterons, je m'attends à voir mes filles jouer à leur plein potentiel ».

Les Carabins recevront les matchs un et trois (si nécessaire) de la finale provinciale les 13 et 20 février prochains à 19h au CEPSUM.  Le match numéro deux aura lieu le 15 février à 14h, soit à l'Université McGill, soit à l'Université Laval.