Volleyball masculin

Les Carabins s’inclinent en finale contre Laval

Montréal, le 17 février 2008 – L'équipe de volleyball masculin des Carabins de l'Université de Montréal s'est inclinée 3-0 (26-24, 26-24, 27-25) face au Rouge et Or de l'Université Laval dans le 2e match de la finale provinciale.  Le Rouge et Or remporte donc la finale 2-0.

Dans une atmosphère électrisante au CEPSUM, les Carabins tentaient de forcer la présentation d'un match ultime vendredi prochain à Québec.  Cependant, ils n'ont su profiter de leurs opportunités en fin de manche et ont donc baissé pavillon.

Le début de la rencontre a donné droit à du jeu extrêmement serré.  Les deux équipes répliquaient coup sur coup aux attaques de leurs adversaires.  Cependant, un as de Mathieu Crête, suivi d'une attaque marquante d'Emmanuel André-Morin ont donné les devants 10-7 aux Carabins.  Cependant, de bons blocs ont permis au Rouge et Or de revenir rapidement dans la manche, 16-15.  Les Carabins ont repris l'avance quelques instants plus tard à 19-17, mais à partir de ce point, les représentants de l'Université Laval ont fait preuve de plus de constance que ceux de l'UdeM et ont remporté la 1re manche 26-24.

On aurait pu penser que les Carabins se seraient écroulés suite à cette déception.  Cependant, la troupe de Georges Laplante est demeurée positive et a dominé la majeure partie de la seconde manche.  Cependant, le scénario s'est répété.  Alors que les Carabins menaient 22-18 et semblaient être en voie de remporter la manche, le Rouge et Or a créé l'égalité 23-23, puis l'a emporté 26-24.

Dans un scénario digne du jour de la marmotte, les Carabins ont à nouveau pris les devants 19-13 dans le troisième set, puis 22-20, mais le Rouge et Or a ramené le pointage à égalité à 22-22.  Les Carabins ont enfin eu un point de set à 25-24, mais n'ont pu en profiter, Laval remportant trois points consécutifs et du même coup, le championnat provincial.

Après la rencontre, l'entraîneur-chef des Carabins, Georges Laplante, n'arrivait toujours pas à comprendre comment son équipe a pu laisser filer ces avances.  « Si j'avais la solution à ce problème, nous aurions probablement gagné, dit-il.  Nos joueurs avaient les bonnes idées et prenaient de bonnes décisions, mais nous n'arrivions pas à finir nos jeux ».

Dans la défaite, Emmanuel André-Morin (HEC Montréal, administration) et Vincent Bilodeau Martin (Polytechnique, génie physique) ont bien fait.  André-Morin, joueur par excellence au Québec cette saison, a réussi 16 attaques marquantes et 3 blocs, alors que Bilodeau Martin a réalisé 14 attaques marquantes et 2 blocs.

Malgré le revers, les Carabins sont tout de même qualifiés pour le Championnat canadien, car l'Université Laval agit à titre d'équipe hôtesse.  Les Carabins ont donc deux semaines pour se préparer pour ce championnat qui aura lieu de 28 février au 1er mars à Québec.