Volleyball féminin

Lojen, Alphonse et Trudel récompensés

Montréal, le 17 février 2010 – Au terme de la première saison parfaite de son histoire, l'équipe de volleyball féminin des Carabins de l'Université de Montréal a été honorée de belle façon, lors de la remise des honneurs individuels de la Fédération québécoise du sport étudiant (FQSE).

La passeure Alexandra Lojen (Droit) a été nommée joueuse par excellence de la conférence québécoise, la centre Nadine Alphonse (Diplôme d'études supérieures spécialisées en administration de l'éducation) est la candidate québécoise pour l'obtention du prix Thérèse-Quigley, et l'entraîneur Olivier Trudel a reçu le titre d'entraîneur de l'année.

Le titre de joueuse par excellence reste donc chez les Carabins pour une quatrième année consécutive, puisque l'attaquante Laetitia Tchoualack (HEC Montréal, maîtrise en management) avait remporté le prix, au cours des trois dernières années.

«Alexandra a été tellement constante tout au long de la saison, affirme son entraîneur Olivier Trudel. C'est une passeure très précise qui commet vraiment peu d'erreurs. On vient de connaître une saison parfaite, et Alexandra a tenu l'équipe ensemble du début à la fin.»

La numéro 8 des Bleus a terminé au premier rang de la conférence avec une moyenne de 9,44 aides par manche. Membre de l'équipe canadienne qui a participé aux Universiades l'été dernier en Serbie, elle a été au cœur de l'offensive des Carabins qui leur a permis de remporter 60 sets contre seulement 7 perdus.

«C'est assez rare qu'une passeure soit nommée joueuse par excellence de la ligue, explique Trudel, mais toute la saison elle a su réparer les moins bons coups de ses coéquipières. Avec la qualité de ses passes, Alexandra a réussi constamment à transformer des situations moyennes en situations excellentes pour nous.»

Lojen a également été nommée sur la première équipe d'étoiles au Québec, tout comme ses coéquipières Laetitia Tchoualack et Nadine Alphonse. L'attaquante Marie-Pierre Murray-Méthot (maîtrise en chimie) fait quant à elle partie de la deuxième équipe d'étoiles de la conférence.

Encore Nadine Alphone
Pour une deuxième saison consécutive, Nadine Alphonse est la candidate québécoise pour le prix Thérèse-Quigley. Le titre récompense chaque année une athlète pour la combinaison de ses performances sur le terrain, ses résultats académiques et son implication dans la communauté.

L'ancienne des Nomades du Collège Montmorency s'implique particulièrement dans l'accompagnement de jeunes au sein d'organismes communautaires ainsi qu'en donnant des conférences dans les écoles. Depuis septembre 2008, elle consacre plusieurs heures par semaine à aider les gens dans le besoin au sein de différents organismes et projets dont le Centre jeunesse de Laval, le Projet SEUR de l'UdeM, les Grands frères et grandes sœurs de Montréal et la Guignolée du Docteur Julien. Ayant déjà en main un baccalauréat en éducation physique et santé, elle poursuit ses études au 2e cycle en administration de l'éducation. 

«Nadine est réellement une personne qui mérite à être connue, déclare Trudel. C'est impossible de ne pas ressentir de l'admiration devant quelqu'un qui réussit à accomplir autant de choses dans sa vie.»

Alphonse a notamment dominé la conférence québécoise, cette saison, pour le pourcentage d'attaques gagnantes réussies, avec un impressionnant taux de 45,3%.

Quatrième titre pour Trudel
De son côté, l'entraîneur-chef Olivier Trudel a été nommé entraîneur de l'année pour la quatrième fois de sa carrière

«C'est toujours un petit velours, et c'est agréable de se faire reconnaître par ses pairs. Mais ce prix revient vraiment à mes joueuses. Ma nomination est réellement un testament de leurs qualités comme joueuses, et comme équipe.»

En 2009-2010, le titulaire d'un doctorat en sciences de l'activité physique, spécialisé en psychologie sportive, de l'UdeM a mené son équipe à la première saison parfaite de son histoire avec une fiche immaculée de 20 victoires et aucune défaite.

Trudel était également l'entraîneur-chef d'Équipe Canada lors des Universiades qui se déroulaient en Serbie, l'été dernier. En décembre dernier, il avait aussi été récompensé lors du gala de la Fondation de l'athlète d'excellence, alors qu'il avait mis la main sur le titre de l'entraîneur de l'année, volet féminin.

Déjà assurés de prendre part au championnat canadien, qui aura lieu du 4 au 6 mars à l'Université de l'Alberta située à Edmonton, les Carabins seront en quête d'un troisième titre provincial d'affilée à compte de ce week-end. Le premier match de la finale provinciale les opposant au Rouge et Or de l'Université Laval aura lieu ce vendredi 19 février à 18h au CEPSUM.