Volleyball féminin

Match en deux temps pour les femmes

Montréal, le 27 janvier 2008 – L'équipe de volleyball féminin des Carabins de l'Université de Montréal a connu une performance inégale face aux Martlets de McGill.  Les représentantes de l'UdeM ont toutefois montré pourquoi elles sont au 1er rang au Québec en terminant la rencontre avec aplomb pour l'emporter par la marque de 3 à 1 (25-17, 25-19, 20-25, 25-18).

Tout avait bien commencé pour la troupe d'Olivier Trudel en ce dimanche après-midi.  Ses joueuses réussissaient leurs attaques avec régularité alors que Nadine Alphonse s'occupait de bloquer celles des Martlets.  Les Bleus ont remporté les deux premiers sets 25-17 et 25-19 avec une aisance quasiment déconcertante.  « Je pense que lorsque nos attaquantes jouent bien, nous formons une des meilleures équipes au Canada », affirme Trudel.

La troisième manche a cependant très mal commencée pour les Carabins.  Ils ont perdu les six premiers points et n'ont jamais été capable de remonter la pente, s'inclinant 20-25.  Trudel croit qu'il ne faut pas seulement blâmer ces joueuses pour cette séquence, mais qu'il faut aussi reconnaître que les Martlets ont offert une bien meilleure résistance aux Carabins.

L'histoire s'est presque répétée lors de la quatrième manche, les Carabins tirant de nouveau de l'arrière tôt dans la manche 8-13.  Les Bleus ont su remonter la pente suite à une série au service de Marie-Pier Murray Méthot, qui a, entre autres, réussi deux as consécutifs, prenant les devants 18-15.  Le reste n'a été qu'une formalité pour les Carabins qui ont remporté la quatrième manche 25-18.

Murray Méthot a terminé la rencontre avec 12 attaques marquantes, 3 as et 11 récupérations en défensive.  De son côté, Nadine Alphonse a aussi connu un fort match, réalisant 16 attaques marquantes et 7 blocs.  Notons aussi la performance de la libéro Audrey Lavallée, venue en relève à Janie Guimond au 4e set, qui a réussi 9 récupérations en défensive.

Les Carabins joueront leur dernier match en saison régulière vendredi prochain à Sherbrooke face au Vert & Or.  Puisque les Bleus sont champions de la saison régulière, ils sont déjà qualifiés pour la finale provinciale.  Ils joueront donc leur match suivant le 15 février au CEPSUM face au gagnant de la demi-finale entre Sherbrooke et McGill.