Tennis

McGill offre toute une opposition aux Carabins

Montréal, le 5 octobre 2010 – Les équipes de tennis des Carabins de l'Université de Montréal et des Redmen de McGill se sont partagé les honneurs lors de leur rencontre samedi dernier au Parc Jarry. Les femmes ont remporté une sixième victoire en autant de sorties tandis que les hommes se sont inclinés pour la première fois de la saison.

Encore une fois, la formation féminine de David Desrochers a été dominante. Elle a tout balayé sur son passage, excepté le dernier match de simple qu'elle a échappé en trois sets. Les Bleus ont donc gagné la rencontre par la marque de 6 à 1. « Nous avons énormément de profondeur chez les filles, admet Desrochers, mais j'ai été surpris par le niveau de jeu des filles de McGill. Il y a eu de bons échanges. Elles seront à surveiller en séries. »

Du côté des hommes, la compétition a été féroce. En double tout d'abord, les équipes ont gagné toutes deux une partie avant de se livrer une furieuse bataille dans la troisième pour gagner ce point. Romain Lenclos et Dave Hans ont finalement eu le dessus sur leurs adversaires au bris d'égalité.

En simple, il y a eu plusieurs affrontements spectaculaires. Les gros canons des Bleus, Michaël Tousignant et Jean-Philippe Trottier, se sont inclinés en trois longs sets. Après une victoire de Dave Hans, Marc-André Léonard a livré toute une performance. Tirant de l'arrière, il a réussi à briser son adversaire à la fin du deuxième set pour forcer la tenue d'un troisième. Toutefois, étant donné l'heure tardive, le troisième set a été remplacé par un bris d'égalité. Léonard l'a perdu 10 à 8, bien que son opposant, Michel Berthelemot, souffrait de crampes. Ensuite, Cédric Lacasse a également forcé la tenue d'un bris d'égalité, mais il a réussi à gagner son match.

En bout de ligne, les Redmen ont gagné quatre matchs sur six en simple pour repartir avec la victoire, 4 à 3. « Cette rencontre aurait pu aller d'un côté comme de l'autre », affirme Desrochers. Il y a toutefois beaucoup de positif à retenir de cette rencontre. « C'est une défaite qui a fouetté nos joueurs, dit-il. Cela nous donne de bonnes idées pour l'entraînement. C'est bien que cela nous soit arrivé à la veille des séries. »

Les séries éliminatoires s'amorcent le 15 octobre à l'Université Western avec les championnats par équipe. Les huit formations du circuit y seront en plus de l'Université Queen's, qui a été invitée. Grâce à leur saison quasi-parfaite, les Carabins devraient être bien classés.