Natation

Place aux choses sérieuses

Les meilleurs nageurs universitaires du Québec se réunissent à Sherbrooke toute la fin de semaine, à l’occasion du Championnat provincial du RSEQ. À l’aube de la dernière compétition de la saison au Québec, les Carabins sont en excellente position afin de ramener trois bannières de plus au CEPSUM, dimanche soir.

Présentement, les filles possèdent 91,4 points au classement général, soit 44,4 de plus que les Martlets de McGill qui se retrouvent en deuxième place. Les chances sont donc élevées qu’elles remportent un cinquième titre de suite et un septième en huit ans.

 Les filles ne sont pas toutes préparées pour effectuer leur meilleure performance, car certaines d’entre elles sont déjà qualifiées pour le Championnat canadien U SPORTS, a expliqué l’entraîneur-chef Pierre Lamy. Elles doivent quand même travailler fort pour tirer certaines nageuses qui pourraient faire leur standard et se qualifier pour les nationaux.

Chez les hommes, les résultats sont plus difficiles à prédire pour le moment. Les Bleus ont amassé 66 points depuis le début de la campagne, seulement 2,4 de moins que les Redmen de McGill qui sont présentement en première place.

Tous les espoirs sont donc permis, alors que les points obtenus lors du Championnat provincial représentent 50% de la note globale pour la saison.

Chez les gars, c’est toujours serré. On sait qu’on est capable et on a hâte de voir comment ça va se dérouler, a ajouté le pilote de l’équipe.

Finalement, au combiné, les nageurs de l’Université de Montréal se sont forgé une confortable avance de 42 points, devant les athlètes de McGill.

Advenant que les Carabins réussissent à remporter la «triple couronne», il s’agira de la quatrième réussite du genre de l’histoire du programme. En 2013-2014, 2014-2015 et 2016-2017, les Bleus avaient également été sacrés champions dans les trois catégories.

Des performances individuelles à surveiller

Chez les dames, Katerine Savard (crawl et papillon), Sandrine Mainville (sprint) et Camille Bergeron-Miron seront certainement à surveiller.

Les trois nageuses se sont démarquées toute l’année et voudront sans aucun doute poursuivre sur cette lancée.

Les membres de l’équipe qui obtiendront leur laissez-passer pour le Championnat canadien U SPORTS se rendront à Toronto, du 22 au 24 février.