Football

Un excellent départ pour les Carabins

Les Carabins de l’Université de Montréal ont entamé leur saison du bon pied en l’emportant 26-9 face au Vert & Or samedi à l’Université de Sherbrooke.

Les trois unités ont grandement contribué à ce gain alors qu’il s’agissait du premier match en 644 jours pour les joueurs des Bleus.

C’est vraiment incroyable avec tout ce qu’on a vécu dans les 24 dernières heures, de rester concentré et d’offrir une performance comme celle-là. Les joueurs voulaient jouer à tout prix, a indiqué l’entraîneur-chef Marco Iadeluca, qui signe une première victoire, à son premier match à la barre des Carabins.

À son baptême au niveau universitaire, le quart-arrière Jonathan Sénécal (Administration, HEC Montréal) a démontré l’étendue de son talent. La recrue a complété 25 de ses 35 passes pour des gains de 342 verges avec deux passes de touché. Il a entre autres réussi quatre passes de plus de 35 verges, dont une de 51 verges.

Je suis vraiment content de la performance de l’équipe au complet. Au début, j’étais un peu stressé. Mais après le premier sifflet, je n’avais aucun problème et la rencontre s’est bien déroulée, a commenté Sénécal, qui a également porté le ballon à quatre reprises pour des gains de 16 verges.

Je suis vraiment fier de lui. Je pense qu’il n’a pas encore atteint la moitié de son potentiel, a analysé Marco Iadeluca. Il a énormément de talent et il va grandir de match en match.

Le botteur Benjamin Lies (Finance-Projet, HEC Montréal) a inscrit 12 des 26 points des Bleus grâce à quatre placements, sur 37, 34, 40 et 34 verges.

Après un premier botté de précision de Lies, Jonathan Sénécal n’a pas perdu de temps à se mettre en évidence. Le quart-arrière a réussi sa première passe de touché lorsqu’il a rejoint le receveur Mikael Arseneau (Année préparatoire) sur 12 verges avec un peu plus de cinq minutes à jouer au premier quart.

Sénécal a lancé son autre passe de touché à Carl Chabot (Administration, HEC Montréal) lors du quatrième quart. Le quart-arrière a rejoint le receveur sur 36 verges pour porter le coup de grâce à l’équipe locale.

L’unité offensive des Carabins a terminé la rencontre avec 21 premiers jeux et 438 verges au total.

Une défense dominante

L’unité défensive n’a concédé qu’un seul touché à ses adversaires.

Le front défensif a été particulièrement dominant avec une récolte de neuf plaqués pour des pertes, dont quatre sacs du quart. Le secondeur Michael Brodrique (Éducation préscolaire et enseignement primaire) s’est notamment signalé avec 5,5 plaqués pour des pertes, dont 3 sacs.

On a une défense assez jeune. Nous allons construire sur cette performance, a souligné Brodrique. Tout le monde a fait son travail. On est en marche.

Le demi de coin Tysen-Otis Copeland (Génie électrique, Polytechnique) s’est également démarqué avec une interception.

21 étudiants-athlètes des Carabins disputaient leur premier match universitaire. 17 d’entre eux sont des recrues de la cuvée 2020 ou 2021.

Un cas de COVID-19

Avant la rencontre, les Carabins ont confirmé qu’un joueur de l’équipe, doublement vacciné, avait reçu un résultat positif à la suite d’un test de dépistage de la COVID-19, vendredi après-midi.

Une quinzaine de joueurs de l’équipe, eux aussi doublement vaccinés, se sont fait tester samedi matin, à la recommandation de la Santé publique de la région de Montréal. Tous les tests se sont avérés négatifs. Ces derniers avaient été en contact modéré avec le joueur ayant testé positif lors des entrainements tenus plus tôt au cours de la semaine.

Les 15 joueurs testés en matinée ont porté une visière adaptée pendant le match, ainsi que le masque de procédure dès leur retour au banc.

Les joueurs des Carabins bénéficieront maintenant d’une semaine de congé avant de retrouver leurs partisans. Ils accueilleront les Stingers de l’Université Concordia, le vendredi 10 septembre, à 19h, au CEPSUM.