Soccer féminin

Victoire in extremis des Bleus

Montréal, le 9 février 2010 – Grâce à un but de son attaquante étoile Véronique Laverdière (Éducation physique et santé) dans les tout derniers instants du match, l'équipe de soccer féminin des Carabins de l'Université de Montréal a remporté une victoire importante par la marque de 1-0, face au Vert & Or dimanche à l'Université de Sherbrooke.

C'est une troisième victoire consécutive pour les filles de Kevin McConnell qui se retrouvent à égalité au premier rang du classement universitaire québécois.

Avec leur fiche de trois victoires et une nulle, les Bleus sont nez à nez avec les Martlets de l'Université McGill et le Rouge et Or de l'Université Laval pour la première place.

Le début de match a été tout à l'avantage des Carabins, qui ont exercé énormément de pression dans la première demi-heure de jeu. La gardienne des Verts Marie-Michelle Coulombe a réussi à garder son équipe dans le match avec quelques arrêts spectaculaires. Puis, à la 36e minute de jeu, Andréanne Gagné avait une chance en or de mettre le Vert & Or en avant, mais son tir de pénalité a frappé le poteau.

La deuxième demie a offert du jeu plus balancé, alors que le Vert & Or semblait beaucoup plus alerte qu'en début de match. Laverdière a finalement décidé de l'issue de la rencontre, avec un tir précis qui a déjoué la gardienne adverse. Les Carabins infligeaient du coup une première défaite au Vert & Or en cette saison intérieure.

« Nous devons profiter de nos chances de manière plus régulière, indique McConnell. Nous aurions pu marquer deux ou trois buts en première demie et la suite aurait probablement été bien différente ».

Si les filles de Kevin McConnell flirtent avec le premier rang du classement, elles le doivent en grande partie à la qualité de leur jeu défensif. Après quatre matchs sur sept de disputés, les Bleus n'ont alloué qu'un seul but à leurs adversaires. Ce qui leur confère la meilleure défensive du circuit jusqu'à présent cette saison.

« Il y a eu beaucoup de changements en défensive et c'est donc encourageant de voir que ça va bien de ce côté, analyse McConnell. Nos défenseures doivent demeurer vigilantes et éviter de trop forcer les choses lorsque l'attaque ne marque pas. De leur côté, les gardiennes demeurent concentrées même quand l'adversaire n'a pas beaucoup de chances de marquer ».

La fin de semaine prochaine sera déterminante pour le classement. En effet, les équipes classées aux quatre premières positions s'affronteront. Les Carabins (3-0-1) rendront visite au Rouge et Or de l'Université Laval (3-0-1), dimanche au Campus Notre-Dame de Foy. Dans un autre match disputé dimanche, les Martlets de McGill (3-0-1) se rendront à Sherbrooke pour y affronter le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke (3-1-0).