Les Carabins poursuivent leur progression

Montréal, le 22 janvier 2009 – Même si l'équipe de volleyball masculin des Carabins de l'Université de Montréal a perdu deux de ses trois rencontres la fin de semaine dernière face à des universités des Maritimes, l'entraîneur-chef de l'équipe, Georges Laplante, se dit satisfait de la progression de son équipe depuis le début de l'année.

« Nous avons relativement bien joué au cours de la fin de semaine, déclare Laplante, lui qui en est à sa 16e saison à la barre de l'équipe.  Nous avons mieux joué défensivement et en bout de ligne, nous étions à quelques erreurs près d'un week-end de trois victoires ».

Les Carabins se sont d'abord inclinés en cinq manches (11-25, 25-27, 25-18, 25-21, 12-15) face à la 4e équipe au pays, les Tigers de Dalhousie.  Par la suite, les Carabins ont disposé des Sea-Hawks de Memorial 3-0 (25-22, 25-22, 25-23) avant de s'incliner en cinq manches (18-25, 25-22, 25-19, 21-25, 14-16) face aux Varsity Reds de l'Université du Nouveau-Brunswick (UNB).

« Il faut faire ressortir les points positifs, souligne Laplante.  Notre jeu s'améliore et avec le retour de Mathieu Crête (HEC Montréal, gestion), nous sommes encore plus efficaces au contre.  Cependant, l'équipe n'a pas très confiance en ses moyens, ce qui peut expliquer les erreurs en fin de manches ».

L'attaquant Emmanuel André-Morin (HEC Montréal, administration), joueur par excellence au Québec l'an dernier, a connu un bon week-end.  Il a réussi 72 attaques marquantes, augmentant son total à 251 depuis le début de l'année, soit le plus grand nombre au Canada.  « La cohésion est meilleure présentement entre Emmanuel et notre passeur qu'elle l'était en début d'année, analyse Laplante.  De plus, nos autres volleyeurs jouent mieux et nos adversaires doivent leur accorder un peu plus d'attention, ce qui lui donne plus d'ouverture ».

Les Carabins seront à Sherbrooke vendredi soir pour un duel clé dans la course au 2e rang.  Le Vert & Or a présentement deux points d'avance sur les Bleus qu'ils ont battus à deux reprises en trois rencontres cette saison.  Malgré l'importance de la rencontre pour le classement final, Laplante ne veut pas mettre de pression supplémentaire. 

« De toute manière, nous risquons de terminer deux et trois, dit-il.  Nous allons donc les retrouver en demi-finale.  Évidemment, nous préférerions avoir l'avantage du terrain, mais ce n'est pas la fin du monde si ce n'est pas le cas.  L'important est de continuer de progresser afin d'être prêts lors de la demi-finale ».

En plus du match de vendredi, les Carabins affronterons les Redmen de l'Université McGill dimanche à 15h au CEPSUM.  La rencontre sera précédée à 13h du match entre les Carabins et les Martlets de McGill.