Rugby féminin

Victoire colossale des Carabins

L’équipe de rugby féminin des Carabins affrontait, samedi après-midi, sous un beau zénith d’automne, les Martlets de l’Université McGill au terrain Vincent d’Indy. Les Bleues ont vengé leur défaite crève-cœur subie la semaine passée aux mains des Stingers de l’Université Concordia et l’ont emporté dans un gain colossal de 43-0.

Les favorites de la foule ont amorcé la partie en force avec de nombreuses courses découpant la défense des Martlets. Arrières et avants, dès les premières minutes de jeu, ont mis la main à la pâte afin de prendre le contrôle de la partie. Le festival offensif des protégées de Michel François aura aussi été accompagné par une performance défensive des plus solides. En effet, les Carabins n’ont tout simplement donné aucun oxygène à leurs adversaires et ont su éteindre toute flamme d’espoir des Martlets de remporter le match.

On avait le contrôle du match dès le début et on ne l’a pas perdu, a avoué l’entraîneur-chef Michel François. Je suis très satisfait du travail défensif des filles. Chaque fois que McGill avait le ballon, nous étions là pour les arrêter. Les filles ont fait preuve d’une très belle persistance défensive.

  • Dans la victoire, la demie de mêlée Marie-Li Lapierre s’est démarquée et a atteint la zone d’essai à deux reprises.
  • Maya Agyekum, Samantha Albert, Rosalie Authier, Marie-Ève Bélanger et Zoé Solomon Baird ont aussi ajouté leur nom à la fiche de pointage grâce à un essai.
  • Emily Denney et Valérie Langevin ont toutes deux réussi à convertir deux essais pour des points supplémentaires.

Les Carabins et le nombre « 43 »

Fait anodin, c’est la deuxième fois de la saison que les Bleues inscrivent 43 points alors qu’elles affrontent les Martlets de l’Université McGill. Nos guerrières ont aussi accordé 43 points lors de leur match inaugural contre les Stingers. Curieux hasard!

Les célébrations seront brèves pour les Bleus alors qu’elles affronteront les Gaiters de l’Université Bishop’s vendredi prochain au Coulter Field.