Rugby féminin

Trébucher en Ontario

Le 9 septembre – L’équipe de rugby féminin des Carabins de l’Université de Montréal a baissé pavillon samedi soir dernier face aux Ravens de Carleton par la marque de 43-40. La défensive des Bleus n’a malheureusement pas joué à la hauteur de son talent, si bien que les Ravens en ont profité pour infliger une première défaite aux Montréalaises cette saison.

Ça a été une performance frustrante, nos joueuses savent très bien qu’elles formaient la meilleure équipe sur le terrain aujourd’hui, a mentionné l’entraîneur-chef des Carabins Michel François. On n’a pas défendu comme on aurait dû, pour nous c’est une contre-performance. La discipline doit s’améliorer, on a été beaucoup trop pénalisé aujourd’hui et c’est totalement de notre faute. L’ajustement à faire, il est beaucoup plus psychologique qu’autre chose présentement.

Dans la défaite, Ngalula Fuamba s’est encore une fois démarquée en récoltant quatre essais. Elle est d’ailleurs la joueuse qui a marqué le plus d’essais et de points après deux semaines d’activité dans tout le RSEQ. Josianne Markoff et Sabrina Neveu ont effectué les deux autres essais tandis qu’Anaïs Holly a complété une autre grande journée de travail avec cinq convertis réussis.

Les Carabins reprendront l’action dès samedi prochain à domicile en recevant les toujours puissantes Gee-Gee’s d’Ottawa sur les coups de 13h. Après avoir perdu une première rencontre en trois ans, les Ottaviennes ont rebondi de belle manière en l’emportant 38-19 face aux Stingers samedi dernier.