Rechercher dans :


Remontée victorieuse des Carabins au domicile du Rouge et Or

Montréal, le 4 septembre 2016 – L’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal a complété une spectaculaire remontée en inscrivant 22 points en deuxième demie pour remporter son premier rendez-vous de la saison, 24-21 contre le Rouge et Or à l’Université Laval.

Au terme d’une première demie difficile, Danny Maciocia et ses troupiers se sont rassemblés à la pause de la mi-temps pour retrouver leurs repères. Le Rouge et Or menait alors la rencontre 14-2.

« On s’est parlé à la mi-temps pour faire des ajustements, a noté Maciocia. On est sorti assez fort à l’attaque. On a fait preuve de beaucoup de force mentale. Quand on croit en nos moyens, tout est possible. »

Les ajustements ont rapidement porté fruit, les Carabins amorçant le troisième quart admirablement bien en inscrivant un important touché alors que l'attaque reprenait du poil de la bête. Guillaume Paquet (Relations industrielles) a capté une passe dans le flanc droit, coupé au centre du terrain et explosé sur une distance de 48 verges pour inscrire le majeur. Félix Ménard-Brière (Architecture du paysage) a suivi avec un placement de 21 verges.

Laval a ensuite montré les dents  lorsque le quart Hugo Richard a complété une passe à Benoît Gagnon-Brousseau qui a inscrit son deuxième touché du duel. À l'approche de la dernière période de jeu, les Bleus tiraient de l'arrière 21-12.

Avec un peu plus de 10 minutes à faire au match, l'écart a été réduit à sept points seulement, la défensive des Bleus forçant un deuxième touché de sûreté de l'adversaire. L’attaque menée par Samuel Caron (Génie civil, Polytechnique) a repris le contrôle du ballon et Samuel Nadeau-Piuze (DESS Gestion, HEC Montréal) a effectué un attrapé spectaculaire sur un deuxième essai et une longue distance à gagner, réel moment marquant du match. Sean Thomas-Erlington (Éducation physique et Santé) a ensuite créé l'égalité 21-21 à l'aide de son premier majeur au sol de la saison, sur quatre verges, alors qu'il ne restait qu'une poignée de minutes au cadran.

Dès le botté d’envoi suivant, Nicolas Narbonne Bourque (Communications et Politique) a fait perdre le ballon à l’adversaire et les Carabins en ont aussitôt possession. Ménard-Brière a compléter la séquence avec son deuxième placement du match, cette fois-ci sur une distance de 16 verges. Le Rouge et Or a ensuite menacé en ramenant le ballon dans la zone des Bleus mais a manqué de temps.

« C’est typique d’un match entre le Rouge et Or et les Carabins, a noté Maciocia. Un match excitant qui se règle dans les dernières secondes. On a trouvé une façon d’aller chercher cette victoire-là à la fin. Ce sont deux excellents programmes qui jouent du très bon football. Nous avons peut-être été un peu chanceux d’aller chercher cette victoire, mais les joueurs ont fait preuve de beaucoup de caractère. »

Il s’agit de la première victoire de l’UdeM à Québec en saison régulière depuis 2004. Au cours des trois dernières saisons, les Bleus ont l’avantage sur le terrain du Rouge et Or avec trois gains contre deux revers. Au total, ils ont remporté cinq affrontements sur sept au cours de cette même séquence.

Première demie plus laborieuse

Lors de la première demie, Laval a profité de l'indiscipline des Carabins, eux qui ont accumulé plus de 80 verges de pénalité lors du premier quart seulement, et 192 au total pour la rencontre. Christopher Amoah a marqué le premier touché du match, sur une cours de 11 verges, puis Hugo Richard a rejoint Benoit Gagnon-Brousseau sur une distance de 12 verges lors du deuxième engagement.

« En deuxième demie, on savait qu’on avait encore une chance malgré le score, a précisé Paquet. Alors on a donné notre 120%, et ça a fonctionné. »

À noter la performance convaincante du quart-arrière Samuel Caron à son premier départ dans l’uniforme de l’UdeM, lui qui a complété 69% de ses passes (27 en 39) pour cumuler 360 verges par la passe et en plus de 46 au sol. Il a subi une interception. Ses principales cibles ont été Paquet, 112 verges en sept réceptions, et Régis Cibasu (Administration. HEC Montréal) qui a amassé 105 verges en sept réceptions.

« Je pense que mes coéquipiers avaient confiance en moi, mais je voulais leur prouver que je suis capable de mener l’attaque, a affirmé Caron après la rencontre. On s’est rassemblé en deuxième demie, on savait ce qu’il fallait faire, soit simplement d’exécuter les jeux. »

Son vis-à-vis Hugo Richard a quant à lui complété 25 passes sur 33 pour des gains de 248 verges. Il a été intercepté à deux reprises.

Les Carabins joueront leur prochain match vendredi prochain, le 9 septembre, devant ses partisans. Pour l'occasion, les Gaiters de Bishop's (0-1) frôleront la surface gazonnée du CEPSUM dès 19h. Le traditionnel Méga tailgate de la Rentrée débutera les festivités dès 16h.

Retour aux nouvelles

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0