Rechercher dans :


Un trio de victoires sur la route

Montréal, le 27 septembre 2016 - L’équipe de hockey féminin des Carabins de l’Université de Montréal poursuivait sa présaison avec un voyage de trois jours en fin de semaine dernière. Les représentantes de l’UdeM ont remporté leurs trois rencontres contre les Warriors de Waterloo, l’Orange de Syracuse et les Gaels de Queen’s. Les deux premiers matchs ont été remportés 3-2 en prolongation alors que les Bleues ont gagné 5-3 dimanche.

Les Carabins ont commencé ce voyage en se rendant à Napanee au tournoi de Queen’s pour faire face aux Warriors de Waterloo, qui ont terminé au sixième rang dans la conférence ontarienne la saison dernière.

Les Bleues ont commencé le match en force, limitant leur adversaire à trois lancers en première période, mais c’était toujours 0-0 après 20 minutes de jeu. Une deuxième période aussi dominante au chapitre des tirs aux buts (19-9) a finalement permis aux Carabins de s’inscrire à la marque via Catherine Dubois (Arts et sciences) avec l’aide d’Emmanuelle Passard (Anthropologie). Alexandra Labelle (Arts et sciences) a doublé l’avance des siennes avant la fin de l’engagement.

Une troisième période plus serrée a permis à Waterloo d’égaler le score et forcer une prolongation, mais ça ne mettait que la table pour Maude Laramée (Arts et sciences) qui a marqué le but gagnant pendant la période supplémentaire. Cloé Barrette (Médecine) a aussi obtenu une passe sur ce but. Ce sont donc deux défenseures des Bleues qui ont créé ce but gagnant en prolongation alors que les Carabins se défendaient en infériorité numérique.

« Après des matchs contre une équipe masculine et les Canadiennes, c’était la première fois que l’on affrontait une équipe de notre ligue a expliqué l’entraîneure-chef Isabelle Leclaire. Cette fin de semaine était utile comme baromètre pour cette raison et c’est bien de voir qu’on est où l'on devrait être à ce stade-ci de l’année. »

Du temps supplémentaire au sud de la frontière

Par la suite, les joueuses de Montréal se sont rendues à Syracuse aux États-Unis samedi pour affronter l’Orange, qui venait d’être nommée comme favorite pour remporter le titre de la saison régulière dans leur division.

Comme ce fût le cas la veille, les Carabins ont marqué à deux reprises en deuxième période pour prendre une avance de 2-0 avant de la céder pour se rendre en prolongation. Lore Baudrit (Communication), sur une passe de Valérie St-Onge (Relations industrielles), et Annie Germain (Psychoéducation et psychologie) ont fait bouger les cordages pour Montréal en temps réglementaire.

Encore une fois, les Bleues ont gagné le match grâce à leurs unités spéciales en temps supplémentaire. À Syracuse, c’est Jessica Cormier (Administration, HEC Montréal) qui a donné la victoire aux siennes 23 secondes après le début de l’avantage numérique. La joueuse par excellence du dernier championnat canadien, Marie-Pier Chabot (Administration, HEC Montréal), a repris là où elle avait laissé dans son premier match complet, effectuant 32 arrêts.

« C’était intéressant de voir la réaction des joueuses au banc malgré les remontées lors des deux premiers matchs a remarqué Isabelle Leclaire. Elles n’étaient pas vraiment affectées et elles restaient dynamiques. C’est une réaction positive face à cette adversité. »

Une vraie victoire sur la route pour conclure le périple

Les Carabins terminaient ce voyage avec un « vrai » match sur la route en affrontant les Gaels devant leurs partisans à Napanee. Elles en ont profité pour gagner leur premier match de ce voyage en temps réglementaire.

Un trio de nouvelles joueuses a collaboré pour ouvrir la marque alors que Marie-Pier Dubé (Arts et sciences) a marqué avec l’aide de Noémie Chiasson (Année préparatoire) et de Valérie Drouin (Études classiques et anthropologie). Noémie Chiasson a continué son bon travail en doublant l’avance des Bleues en début de deuxième période. Les deux premiers buts des Carabins dans ce match ont été marqués en avantage numérique.

Les Gaels ont répliqué quelques minutes plus tard en deuxième période, mais Catherine Dubois a redonné une avance de deux buts à Montréal avec l’aide d’Estelle Duvin (Psychologie et sociologie). Queen’s a ramené ça à 3-2 peu après le milieu du match et encore une fois, les Carabins ont répliqué peu après. Cette fois-là, c’est Casandra Dupuis (Sécurité et études policières) qui a déjoué la gardienne adverse.

L’avantage numérique adverse a fait en sorte que la deuxième période s’est terminée avec le score de 4-3 en faveur de Montréal, mais Annie Germain a marqué dans un filet désert en fin de troisième période pour confirmer la victoire des Carabins.

« Au-delà des résultats, ça a été un voyage profitable à cause du contexte des matchs a résumé Isabelle Leclaire. Habituellement, ça prend du temps avant de pratiquer des situations celles que l’on a vécues en fin de semaine, que ce soit des prolongations ou des séquences de trois matchs en trois jours. C’est un bon bagage à acquérir et une bonne expérience à vivre si tôt dans l’année. »

Les Bleues continueront leur présaison au CEPSUM au cours de la fin de semaine prochaine. Vendredi soir, les joueuses de Montréal affronteront le Varsity Blues de l’Université de Toronto à 19h et samedi après-midi, elles auront un match contre les Aigles Bleues de l’Université de Moncton dès 14h.

Source : Christophe Perreault, assistant à l’information sportive

Retour aux nouvelles

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0