Rechercher dans :


Les Carabins premiers au terme de la saison régulière

Samuel Caron

L’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal a consolidé son premier championnat de saison régulière en 12 ans avec une victoire de 13-0 sur les Redmen, samedi après-midi au Stade Percival-Molson de McGill.

La troupe de Danny Maciocia devait l’emporter tout en concédant le moins de points possible lors du dernier match du calendrier régulier. Les Carabins (7-1) et le Rouge et Or de Laval (7-1) terminent avec la même fiche, et ce sont les points accordés au cours des huit matchs de la saison qui ont servis de critère de bris d’égalité.

Montréal termine la saison avec 72 points contre, tandis que le Rouge et Or, vainqueur du Vert & Or 14 à 1 cet après-midi à Sherbrooke, conclu avec 78 points accordés.

« C’était un de nos objectifs en début de saison de terminer au premier rang afin de compter sur l’avantage du terrain et sur nos partisans en séries, a mentionné l’entraîneur-chef des Bleus Danny Maciocia. La vraie saison commence et nous devrons jouer notre meilleure football à partir de maintenant.

La défense se dresse

Pour une deuxième semaine de suite, l’unité défensive des Carabins a offert une performance à la hauteur du moment. Après avoir limité le Vert & Or à cinq points la semaine dernière au CEPSUM, les Bleus ont blanchi la redoutable attaque des Redmen devant leurs partisans. McGill a conclu la rencontre avec seulement 228 verges de gain à l’attaque.

Le point tournant de la rencontre est survenu au début du deuxième quart. Le quart des Redmen Frédéric Paquette-Perrault a complété un très long relais de 39 verges à Preston Bews qui a été arrêté à la porte des buts. Un majeur des hommes en rouge aurait fortement compromis les chances des Carabins de remporter le bris d’égalité.

C’est donc avec le couteau entre les dents que la défense des Carabins a stoppé deux courses de Paquette-Perrault à la ligne d’une verge. Ce dernier a raté sa passe sur le troisième essai, et les hommes de Maciocia ont survécu à cette situation périlleuse sans concéder un seul point.

« On avait confiance de les bloquer, il fallait juste exécuter et ne pas leur concéder un pouce. Dans notre tête, on souhaite ne jamais accorder de points, a affirmé le joueur de ligne défensive Junior Luke (Toxicomanie préventive et réadaptation). C’est encore plus plaisant quand on peut avoir un effet sur le classement, même si on avait surtout la victoire en tête. »

L’attaque des Carabins a concentré ses efforts sur le jeu au sol, totalisant des gains de 144 verges, dont 71 par Sean Thomas-Erlington (Éducation physique et santé). Le quart arrière Samuel Caron (Génie civil, Polytechnique) a conclu sa journée de travail avec 16 passes complétées en 25 tentatives pour des gains de 210 verges. Son vis-à-vis Paquette-Perrault a quant à lui vu 19 de ses 37 passes être captées pour 233 verges. Il a été intercepté à deux reprises.

Le botteur Félix Ménard-Brière a réussi trois tentatives de placements sur 29, 19 et 24 verges en première demie. Les Redmen ont également concédé deux touchés de sûreté au troisième quart.

Les Carabins amorceront la ronde éliminatoire samedi prochain à 14h au CEPSUM alors qu’ils affronteront de nouveau les Redmen (4-4) en demi-finale provinciale. Le Rouge et Or accueillera les Stingers de Concordia dans l’autre demi-finale.

Retour aux nouvelles

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0