Rechercher dans :


Laval couronné champion

Le 11 mars - Samedi soir à Québec, l'équipe masculine de volleyball des Carabins de l'Université de Montréal a donné tout ce qu'elle avait au ventre mais a finalement dû s'incliner face au Rouge et Or de Laval en trois manches (21-25, 21-25 et 22-25) et ainsi échapper la bannière provinciale aux mains de leurs rivaux de toujours. Le lot d'erreurs directes des Montréalais leur aura coûté cher, Laval profitant de chaque opportunité pour creuser l'écart et enlever les trois manches avec conviction.

La première manche, chaudement disputée d'entrée de jeu, a été remportée par les Lavallois, eux qui ont bénéficié du manque de concentration des Carabins suite au temps d'arrêt technique. Le Rouge et Or a par la suite déployé son contre défensif afin de prendre l'avance par trois points à mi-chemin du deuxième set. Quelques erreurs au filet des Bleus ont ouvert la porte aux locaux qui en ont profité pour prendre l'avance 2-0 au chapitre des sets. La troisième période de jeu a été dominée par Laval, mais les Montréalais sont revenus à la charge pour ramener tout le monde à égalité, 20 partout. Le Rouge et Or a cependant marqué cinq des sept points suivants pour mériter la victoire, ainsi qu'un douzième championnat québécois consécutif.

« On a eu de la difficulté tout le long du match, on remontait la pente à chaque set mais on n’est pas arrivé à enchainer, a mentionné l’entraîneur-chef Georges Laplante. Malgré tout, faut se souvenir que ça a été une très bonne saison pour nous. Ça fait longtemps qu’on a pas connu autant de succès dans une année et si tout le monde veut mettre la pain à la pâte l’an prochain, on risque d’être encore plus dangereux. »

Le Rouge et Or représentera donc le Réseau du Sport Étudiant Québécois (RSEQ) lors du championnat canadien qui se tiendra la fin de semaine prochaine en Alberta. Pour les Carabins, il s'agira d'une troisième absence consécutive au grand bal national, leur dernière présence remontant à 2014.

Retour aux nouvelles

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0